Soupe miso

Pour 4 personnes

1 morceau de kombu

1 morceau de wakamé

1cs de miso

100g de tofu en dés

1 petit oignon émincé ou ciboulette

Faire bouillir 600ml d’eau avec un morceau de kombu et de wakamé.

Réserver le kombu et couper le wakamé en lanières.

Délayer le miso dans le bouillon chaud.

Ajouter le tofu en dés, un petit oignon émincé ou de la ciboulette.

Servir bien chaud.

Source : fiche Biocoop

Wok aux protéines de soja et aux petits légumes

Pour 4 personnes

500g de nouilles asiatiques frisées sans oeufs (j’ai pris des nouilles soba)

1cs de miso d’orge

60g de protéines de soja texturées taillées en allumettes (j’ai pris des grosses)

200g de brocolis en fleurettes (= 1 brocoli)

2 feuilles de kale (j’en ai mis 5 ou 6, du vert et du rouge, ça diminue beaucoup à la cuisson)

1 oignon

2cs d’huile de sésame toasté (j’ai pris du bon vieux tournesol)

1cs d’huile de tournesol

2 gousses d’ail émincées

2cs de tamari

2cc de graines de sésame complet

 Featured image

Cuire les nouilles soba à l’eau bouillante/couvrir les nouilles sans oeufs d’eau bouillante dans un saladier et laisser ramollir 5 à 10mn. Egoutter et réserver au chaud.

Dans un bol, mélanger le miso avec de l’eau bouillante et y faire réhydrater les protéines de soja texturées pendant 5 à 10mn. Egoutter et réserver.

Emincer le brocoli.

Retirer les tiges des feuilles de kale et émincer en fines lanières. 

Emincer l’oignon en fines lamelles. 

Dans un wok (ou, à défaut, une sauteuse), faire chauffer les huiles à feu vif, ajouter l’ail puis l’oignon, les protéines de soja égouttées, le brocoli et le kale émincés. Faire sauter quelques minutes, ajouter le tamari. Servir avec les nouilles chaudes et parsemer de graines de sésame.

OU, comme j’ai fait : dans une sauteuse, j’ai fait revenir l’ail puis l’oignon, j’ai ajouté les protéines de soja égouttées, ajouter un peu de vinaigre de riz, du tamari et une bonne cuillérée de sucre roux afin d’obtenir une sauce salée/sucrée (adapter les quantités selon le goût). Puis ajouter les légumes et les faire revenir. Servir avec les pâtes et parsemer de graines de sésame.

J’ai fait ceci parce que j’ai remarqué que les recettes de Marie Laforêt ne sont pas très relevées et je savais que ma petite famille allait réclamer du plus goûteux. Ca a marché, c’était une très bonne sauce qui allait parfaitement avec le plat. Elle se sentait juste assez pour relever le plat, mais pas assez pour empêcher d’apprécier le goût des légumes.

Source : 25 assiettes vegan de Marie Laforêt