Marbré thé vert et vanille

Pour 8 personnes

Préparation : 15mn

Cuisson : 45mn

Difficulté : 2

Coût : pas cher

250g de farine

3cs de fécule

180g de sucre

1 sachet de poudre à lever

100g d’huile de pépins de raisin

200g de compote de pommes

150g (+2cs) de lait de riz

2cs de thé matcha

1cc de vanille en poudre

Préchauffez le four à 180° (th.6). Dans un saladier, mélangez la farine, la fécule, le sucre et la poudre à lever. Ajoutez l’huile et la compote, mélangez et délayez petit à petit avec le lait.

Répartissez la pâte dans 2 saladiers. Dans l’un, ajoutez le thé matcha et 2cs de lait. Dans l’autre, versez la vanille en poudre.

Dans un moule, disposez successivement la pâte à la vanille et la pâte au thé matcha.

Enfournez pour 45mn.

Source : « Gâteaux vegan : 30 recettes sans oeufs et sans produits laitiers » / Emilie Perrin – Hachette pratique, 2016

Tempeh cacciatora

Pas cher

Pour 4 personnes

Préparation : 30mn

Cuisson : 35mn

200g de carottes

2 branches de céleri

1 gros oignon

3 gousses d’ail

200g de tempeh

20cl de vin blanc

2 ou 3cs de sauce de soja

paprika, poivre

50cl de passata ou de tomates en boîte

Couper le tempeh en tranches de 4mm d’épaisseur et faire tremper dans la sauce de soja pendant au moins 30mn.

Eplucher l’oignon et le trancher finement. Laver les carottes et les couper en julienne, trancher le céleri. Faire revenir l’oignon, ajouter l’ail émincé et les légumes. C ouvrir et cuire pendant 10mn, remuer de temps en temps.

Saupoudrer les légumes de paprika, puis ajouter le vin. Remuer pendant 1mn. Ajouter la passata et laisser cuire 20 à 30mn jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Poêler les tranches de tempeh 5mn environ. Elles doivent être bien cuites avec d’être ajoutées aux légumes.

Servir avec des pommes de terre nouvelles écrasées ou du riz et une salade de mesclun.

Source : Cultures bio N° 87 mai-juin 2016

 

Tian de courgettes et tomates séchées

Pas de photo, j’ai oublié pascontente

Pour deux personnes :

1 courgette de belle taille

2cs de tomates séchées

2 beaux oignons nouveaux

huile d’olive en toute fin de cuisson…

Découper la courgette en fines tranches régulières. Les déposer dans un plat huilé en rondelles bien serrées, ajouter un peu de sel et un trait d’huile d’olive. Mettre le plat au four à 180° pendant 25mn. (Avec de l’ail en plus ?)

A ce moment-là, ajouter les tomates, les oignons, du thym, des herbes de Provence selon le goût. Remettre au four 20mn.

Au moment de servir (avec un plat de riz, de pâtes, une salade), rajouter de l’huile d’olive.

On peut rajouter des tomates, des aubergines, ce que l’on veut ! Tout simple et bon.

Source : https://petitemariemarotte.com/2016/06/22/tian-de-courgettes-et-tomates-sechees/

 

Salade de boulghour à la turque

IMG_20160629_201401[1]

Pour 4 personnes

150g de boulgour fin

1 gros oignon finement haché

3 belles tomates pelées, épépinées et taillées en petits cubes

1 bouquet de persil plat finement ciselé

3cs d’huile d’olive

1cc de piment d’Espelette

2cs de jus de citron

1cc de sumac en poudre (si possible)

2 grosses tomates en quartier

Quelques olives

Versez 20cl d’eau bouillante sur le boulgour. Laissez-le tremper à couvert et à température ambiante pendant 20mn au moins.

Quand tout le liquide est absorbé, ajoutez l’oignon haché et mélangez bien. Incorporez ensuite délicatement le reste des ingrédients. Salez et poivrez. Laissez reposer une petite heure.

Décorez des quartiers de tomates et des olives au moment de servir à température ambiante dans un saladier garni d’une collerette de feuilles de romaine (facultatif).

Si vous avez du sumac, réduisez la quantité de jus de citron de moitié.

Source : Petits plats d’été par Catherine Schiellein – éditions La Plage, 2007 – 5€

Tarte tomates cerises/oignons/moutarde

Pour une petite tarte ou des tartelettes

Pour la pâte :

50 gr de farine de sarrasin

15 gr de farine de maïs

2,5 cl d’huile d’olive

2,5 cl d’eau

1 pincée de sel

Mélanger ler les farines et le sel.Ajouter l’huile puis l’eau tout en pétrissant. Rajouter un peu d’huile si besoin est. Former une boule de pâte et la placer au frigo pendant 30 minutes avant utilisation.

Après ce temps de pause, l’aplatir au rouleau sur une feuille de papier sulfurisé en prenant soin de former un cercle. Sinon, à l’aide d’un bol ou d’un emporte pièce, la découper en forme de cercle. Recourber les bords afin de former un boudin tout autour. Piquer le fond de tarte, faire cuire à blanc environ 10 minutes à 160°.

Pour la garniture :

1 petit oignon jaune

Des tomates cerise (une bonne dizaine)

De la moutarde

Du basilic frais

Couper les tomates cerise en deux et les disposer dans un plat légèrement huilé. Enfourner à 180° pendant une dizaine de minutes environ, voire plus. Pendant ce temps, dans une casserole, faire revenir l’oignon coupé en fines rondelles avec de l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit doré et fondant.

Après avoir cuit la pâte à blanc, y déposer une fine couche de moutarde. Recouvrir avec les lamelles d’oignon et terminer par les tomate. Mixer ou ciseler finement le basilic et le déposer sur les tartelettes/la tarte. Enfourner pendant environ 10 minutes à 160°.

A déguster chaud et froid avec une salade ou autre !

Source : http://nina-broken-bones.blogspot.fr/2016/06/tartelettes-tomates-cerise-oignon.html#more

Salade lentilles/tofu/tomates/oignons caramélisés

IMG_20160627_193838[1]

3 tomates

1 oignon

100g de tofu fumé

tamari, huile de colza, huile d’olive, sirop d’agave, moutarde en grains

Couper le tofu en cubes. Le faire mariner dans du tamari pendant, oh, 20mn ?

 Découper les tomates en rondelles/cubes (au choix).

Emincer un oignon, le faire revenir dans de l’huile d’olive et laisser dorer avant d’ajouter un peu de sirop d’agave (au goût).

Préparer la sauce : un fond de coupelle de tamari, ajouter de l’huile de colza, une bonne cs de moutarde en grains et adoucir avec un peu de crème de soja.

Recette inspirée de celle de Vegan Valkyrie, même si elle portait un nom un *poil* différent clindoeil : clic !

 

Carottes et lentilles au lait de coco

IMG_20160525_200228[1]

(proportions à ajuster selon le nombre de personnes et les goûts !)

Carottes cuites à la vapeur

Lentilles

Huile de coco

2 oignons

2 gousses d’ail

1 boîte de tomates concassées

1/2 boîte de lait de coco

1 bouillon cube

J’ai fait cette recette au pif et comme je n’ai pas noté la procédure tout de suite après, je vais faire au mieux pour me rappeler…

D’abord, laver et éplucher les carottes (ou pas, après tout, si elles sont bio !), les découper en rondelles. Les faire cuire à la vapeur en veillant à leur conserver leur croquant.

Rincer les lentilles, les cuire avec un bouillon cube de légumes. Pareil, al dente, c’est mieux.

Dans une grande poêle, mettre de l’huile de coco et y faire revenir les oignons et l’ail épluchés et émincés, et quand ils sont un peu dorés, rajouter les tomates concassées. Remuer et laisser mijoter quelques minutes. Enfin, ajouter les lentilles et les carottes, remuer et laisser cuire… un certain temps. Je préfère garder les lentilles et les carottes un peu fermes, c’est tout de même meilleur.

Finalement, assaisonner de sel et de poivre selon les goûts, rajouter du persil ou ce que l’on veut.

 

Penne aux aubergines

 

Pour 4 personnes

Note : 5/5

Des penne complètes

2 boîtes de tomates concassées

2 aubergines

4 à 6 gousses d’ail

2 oignons

Herbes de Provence (facultatif)

Ne pas lésiner sur l’huile d’olive pour le moelleux !

IMG_20160529_133139

Faire cuire les penne al dente dans de l’eau bouillante avec un filet d’huile. Les rincer à l’eau froide pour bien interrompre la cuisson, les réserver.

Oter les queues des aubergines, les laver, découper la chair avec la peau (l’avantage de manger bio !) en petits cubes.

Peler l’ail et les oignons, les émincer.

Dans une grande poêle généreusement huilée, faire revenir l’ail et l’oignon jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ajouter les aubergines en cubes et les boîtes de tomates concassées, laisser mijoter… un certain temps, jusqu’à ce qu’on voie que le mélange est bien cuit, limite confit. Rajouter de l’huile si besoin est.

Quand c’est le cas, rajouter les pâtes et bien mélanger le tout. Parsemer d’herbes de Provence selon le goût et servir avec du parmesan végétal, pourquoi pas avec des olives noires.

J’ai eu envie de refaire cette recette à ma manière après l’avoir dégustée dans une trattoria (merci Francesca !). Contrairement à mon habitude, où je n’aime pas trop de gras dans mes plats, je dois avouer avoir rajouté pas mal d’huile d’olive afin de conserver le moelleux de l’accompagnement aux légumes – et dans ce genre de cuisine, ça le fait, ça le fait très bien ! C’est un plat délicieux, réconfortant et apprécié par toute la famille.

 

 

 

Risotto à l’américaine

Pour 2 à 4 personnes

Note : 4/5

IMG_20160601_202140200g de riz à risotto (canaroli ou arborio, par exemple)

1 poivron jaune

1 poivron rouge

1 gros oignon jaune

1 petit piment rouge (facultatif si on n’aime pas trop épicé)

8cs de ketchup

1l d’eau bouillante

1 bouillon cube

1/2cc d’ail en poudre

1/2 de paprika doux

1cc de mélange chili ou de poudre pour barbecue (facultatif)

Herbes de Provence à volonté

Détaillez l’oignon et les poivrons en petits cubes.

Hachez très finement le piment rouge.

Faites revenir oignon, poivrons et piment dans une poêle huilée à l’huile d’olive.

En cours de cuisson, rajoutez le paprika, l’ail en poudre, le sel, le poivre et les herbes. Ajoutez le ketchup et mélangez. Réservez sur feu très doux.

Préparez le bouillon (faites bouillir l’eau dans une bouilloire, versez-la dans un pichet, ajoutez le bouillon cube et mélangez).

Faites chauffer de l’huile d’olive à vif dans une casserole. Faites-y revenir le riz jusqu’à ce que l’enveloppe des grains prenne une apparence translucide. Couvrez de bouillon et remuez le riz jusqu’à ce qu’il l’ait absorbé.Répétez l’opération jusqu’à ce que le riz soit al dente dans une préparation onctueuse. Rajoutez un peu d’eau si le riz est encore un peu croquant. Si on le désire, on peut rajouter un peu de crème soja.

Retirez la casserole du feu et incorporez vos légumes au ketchup dans le risotto. Mélangez et servez dans une assiette creuse.

Je l’ai servi parsemé de parmesan végétal (noix de cajou et levure de bière mixés avec un peu d’ail en poudre).

Je me suis inspirée d’une recette de Vore que j’ai modifiée parce que n’aime pas le coca. Il n’a plus de blog, mais on peut le trouver sur Facebook ici : clic !