Marinade au sésame

4cs de sauce soja

2cs d’eau

2cs d’huile de sésame

1cs de jus de citron

1cs de sirop d’agave ou de stévia

1/2cc de gingembre en poudre

2cs de graines de sésame

Mélanger l’ensemble des ingrédients dans un bol. Utiliser cette marinade pour du tofu en dés, par exemple. Egoutter les morceaux avant de les faire cuire au wok ou à la vapeur.

Source : Fiche Biocoop sur les huiles

Sauce indienne au yaourt

1 yaourt de soja nature

3cs d’huile d’olive

1cc de curcuma

1 pincée de graines de sésame grillées

Sel, poivre

Mélanger l’ensemble des ingrédients. Saler et poivrer.

Utiliser cette sauce pour assaisonner un avocat, une salade de betterave cuites, de choux ou encore de lentilles, etc….

Source : fiche Biocoop sur les huiles

Sauce tomate maison

2kg de tomates bien mûres

2 oignons hachés

1 petite branche de céleri

3 gousses d’ail

Thym, basilic

Sucre blond

1cc de sel gris

2cs d’huile d’olive

Lavez les tomates, coupez-les en 4 après avoir retiré le pédoncule. Mettez-les dans une cocotte avec les oignons, le céleri, l’ail, du thym ou du basilic (ou les deux), le sucre et le sel.

Laissez mijoter 1h à découvert puis mixez avec l’huile d’olive.

Ensachez ou embouteillez à froid, ou versez la sauce chaude dans des pots parfaitement propres.

Source : Cultures bio N°77 – septembre-octobre 2014

Gomasio

Pour 1 petit pot :

1cs de gros sel de mer

10cs de graines de sésame (complet, de préférence, ou blond)

Dans une poêle, faites griller à sec et à feu moyen les graines de sésame pendant 2 ou 3mn. Remuez sans cesse. Eteignez le feu lorsque les graines commencent à sauter dans la poêle. Attention, elles ne doivent en aucun cas brûler.

Dans un mortier ou dans un moulin à café électrique (ou au Thermomix), broyez assez grossièrement le sel et les graines de sésame torréfiées – vous ne devez obtenir ni une poudre fine, ni une pâte.

Versez le gomasio dans un petit pot en verre hermétique et conservez-le dans un endroit sec et frais.

On peut y ajouter à l’envi des noix concassées et torréfiées, des graines de pavot, de courge ou de lin par exemple, de la spiruline, de l’ail, des épices (du curcuma par exemple) ou encore des herbes sèches (comme l’ortie, le thym, la coriandre, etc).

L’algomasio est quant à lui un gomasio iodé enrichi en algues séchées comestibles. Choisissez vos algues en paillettes de préférence et ajoutez-en à votre préparation (1/3 d’algues pour 2/3 de gomasio). vous obtiendrez alors un condiment riche en minéraux et délicieusement parfumé.

Le gomasio se conserve plusieurs semaines dans un pot en verre bien hermétique. Consommez-le toutefois dans le mois suivant sa réalisation afin de profiter pleinement de toutes ses vertus. Il est également possible de le stocker au réfrigérateur afin qu’il conserve toute sa fraîcheur.

Source : Alternatives végétariennes N°121 – automne 2015

Sauce Samira

Préparation : 10mn

3cs d’huile d’olive

3cs d’huile de colza

3cs de câpres

1cs de vinaigre balsamique ou de vinaigre de cidre

1cs bombée de poudre lyophilisée d’açai

1cs de crème de sésame ou 1cs de sésame grillé

3 cornichons

1 pincée de cumin selon les goûts

Mixer les cornichons, les câpres, l’huile d’olive et de colza pendant 1mn. Déposer le mélange dans un saladier. Ajouter le vinaigre, les algues, le cumin, l’açai et la crème de sésame. Mélanger à l’aide d’une cuillère en bois.

Déposer votre sauce dans un pot et conservez-le au frais, à l’abri de la lumière : placard, cave fraîche, mais pas réfrigérateur.

Servez cette sauce pour agrémenter salades et crudités.

Aïoli

Préparation : 15mn

Pour 4 personnes

200g de tofu soyeux

8 gousses d’ail

1cs de moutarde

Sel, poivre

4cs d’huile d’olive

Mixer le tofu soyeux avec les gousses d’ail pressées, la moutarde, l’huile d’olive, le sel et le poivre.

Réserver au frais avant de servir.

Source : Soy

Tzatziki

Préparation : 15mn

Pour 4 personnes

200g de tofu soyeux

1 concombre

2cs d’huile d’olive

1cs de jus de citron

1 botte de ciboulette

2 brins de menthe

Sel, poivre

Râper le concombre et le faire dégorger avec 2 pincées de sel. Egoutter.

Mixer ensemble le tofu soyeux, l’huile d’olive et le jus de citron. Ajouter le concombre, la ciboulette ciselée et les feuilles de menthe. Mélanger, saler et poivrer.

Réserver au frais avant de servir.

Source : Soy

Tofufish (and chips)

Tofufish :

2cs de mélange d’algues en paillettes

2cs de tamari

4 blocs de 125g de tofu ferme

100g de farine d’épeautre

50g de polenta

20cl de bière vegan (voire moins)

2 feuilles de nori

Huile végétale spéciale cuisson (tournesol !)

Featured image

Dans un plat, mélanger les algues en paillettes et le tamari avec de l’eau chaude (j’ai oublié l’eau chaude…). Y faire mariner le tofu pendant 1 heure (j’ai laissé plus). Bien éponger le tofu dans du papier absorbant.

Dans un bol, mélanger la farine d’épeautre et la polenta. Y verser la bière vegan en mélangeant au fouet afin d’obtenir une pâte lisse et épaisse – veillez bien à laisser la pâte rester épaisse, je trouve que 20cl, c’est trop liquide.

Couper les feuilles d’algues nori en deux et recouvrir chaque bloc de tofu à l’aide d’une demi-feuille humidifiée. La faire bien adhérer au tofu et en couper l’excédent.

Faire chauffer un fond d’huile dans une grande poêle, tremper les blocs de tofu dans la pâte et faire frire quelques minutes de chaque côté, pour que l’extérieur soit doré.

Servir avec la sauce tartare, des frites maison cuites au four et des petits pois cuits à la vapeur.

J’ai servi avec des potatoes au four : couper les pommes de terre en 4 dans le sens de la longueur, les faire préchauffer à la vapeur. Dans une grande boîte en plastique avec un couvercle, verser de l’huile et diverses épices et herbes (muscade, paprika, mélange à grillades, curcuma, etc), mettre les pommes de terre dedans et bien secouer afin de toutes les imprégner. Les passer au four à 200°. Mes filles en raffolent.

J’ai servi des petits pois cuits à la casserole avec un bouillon cube.

La sauce tartare : je n’ai pas suivi la recette parce que j’avais oublié d’acheter du tofu supplémentaire. J’ai donc pris de la moutarde forte, de la crème de soja, des cornichons que j’ai passés à l’éminceur avec ce qui me restait de câpres. C’était très bon comme ça.

Conclusion : un excellent plat qui a plu à tout le monde ! On en refera régulièrement. Par par temps caniculaire, par contre, j’étais vraiment ravagée de tenter ça en cuisine par cette chaleur.

Source : 25 plats vegan par Marie Laforêt

Sauce pour nems aux légumes

Featured image

1 gousse d’ail

1 pointe de purée de piments rouges (ne pas relécher la cuillère !)

1cs de purée de cacahuètes

4cs d’eau de coco ou de lait de coco

2cs de sauce soja

1cs de jus de citron

2cc de sucre roux

Ajouter persil, coriandre ou ciboulette ciselée – au choix (j’ai oublié d’en mettre)

Emincer la gousse d’ail, la mettre dans le fond d’un ramequin ou d’un petit bol, la passer au pilon. Ajouter la pointe de purée de piments (ou plus selon le goût, j’en ai mis 2 pointes), mélanger avec la purée de cacahuètes.

Ajouter peu à peu l’eau de coco tout en délayant, puis la sauce soja et le jus de citron. Parsemer de 2cc de sucre roux, bien mélanger.

Décorer la sauce avec des fines herbes ciselées.

 

J’ai apprécié cette sauce avec des nems aux légumes revenus à la poêle, mais j’imagine que ça irait très bien aussi avec une salade.